Le comportementaliste

"La relation" est le maître mot du comportementaliste. C'est l'interaction entre deux êtres qui est étudiée lors d'un entretien. 

Ne pouvant donc pas ignorer le lien existant entre l'homme et l'animal, le comportementaliste doit avoir une formation pluridisciplinaire lui permettant de comprendre les motivations de l'un et de l'autre.

Le symptôme n'étant pas le problème, il faut révéler le dysfonctionnement et réadapter l'environnement aux besoins de l'animal. Ce dernier ne peut pas intellectualiser ses actes, il ne peut donc pas en être tenu pour responsable. Il faut toujours évaluer les comportements dans leur contexte car ils sont adaptatifs et utiles.

Le but de la consultation du comportementaliste est d'instaurer une homéostasie entre le duo homme/animal. Le rôle de ce professionnel est de conseiller, d'apporter des solutions personnaliées et confortables pour l'un comme pour l'autre. Des objectifs de changements réalisables sont proposés sans jugement ni critique.

Différence avec éducateur : le comportementaliste canin sera appelé quand le maître ne comprendra plus les comportements de son chien : il pleure quand il est seul, il fugue, il mord... Ce n'est pas en apprenant au chien à s'asseoir qu'il ne détruira plus le canapé.

Le comportementaliste n'est ni un vétérinaire, ni un dresseur. Ces activités sont complémentaires mais bien distinctes. 

 

Quand 3 chiens bien sociabilisés se rencontrent, il n'y a aucun problème... Au contraire ! Une grande partie de jeux est lancée !!!!